Produits dangereux


Les autres produits contre-indiqués en cas de déficit en G6PD :

  1. L’ingestion de certaines plantes médicinales et notamment : Acalypha Indica et Coptis Chinensis (cf. avis de l’ANSM )

  2. Le naphtalène, en particulier contenu dans les boules de naphtaline

  3. Le henné lors ce qu’il est utilisé comme antiseptique sur une plaie, en teinture dans un tatouage ou encore en cosmétique

    Attention:

    Naphtalène et henné n’ont pas été évalués par les Agences Françaises de Sécurité Sanitaire, mais Vigifavisme recommande vivement de ne pas les utiliser, compte tenu des très nombreux articles de la littérature internationale décrivant des hémolyses dues à ces deux produits en cas de déficit en G6PD.

  4. Des colorants alimentaires artificiels, dérivés de l’aniline, parfois utilisés dans certains pays.

  5. Sont mis en cause certains insecticides comme  le Dithane jardin (Mancobèze : utilisé pour le milieu de la vigne), la bouillie bordelaise, les dérivés de l’aniline, le chlorate de soude et le nitrite d’amyle ou le sulfate de cuivre

  6. Les « poppers » à base de nitrite d’amyle

 

Mise à jour le 20 janvier 2015

buy mp3 music online